En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Actualité - Articles Ouest-France


Nombre de membres 6 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   

Octobre : La Longère  

logoOF.jpgMercredi 23 octobre

Les directives anticipées, et si on en parlait ?

Le docteur Charles Honnorat viendra éclairer le public sur les directives anticipées et la désignation d’une personne de confiance le jeudi 24 octobre à 15 h à la Longère du Cias.

Honnorat.jpg

Le rendez-vous

Jeudi 24 octobre, à 15 h, la Longère du Cias à l’Ouest de Rennes invite le public à venir à une nouvelle causerie autour pour aborder un sujet important et parfois délicat à aborder « les directives anticipées et personne de confiance » en cas d

’incapacité d’un patient à donner son avis.

La loi sur les Droits des malades de 2002 comportait un élément très important : « Tout citoyen a le droit d’avoir une personne de confiance qui puisse se substituer au malade lorsqu’il est devenu incapable d’exprimer son acceptation ou son refus de soins ».

Plusieurs lois de santé se sont succédé et en 2016, la loi reconnaissait que tout citoyen avait le droit d’exprimer des volontés concernant sa fin de vie lorsqu’il n’aurait plus la capacité de donner son avis.

Ce sont les directives anticipées qui s’imposent au médecin qui prend en charge ce patient.

Droits et démarches

Ainsi, en près de quinze ans, c’est un changement essentiel qui est intervenu et dans la mesure où il reste méconnu, il est important de faire connaître ces nouvelles dispositions. Cette rencontre a pour objectif d’informer les personnes sur les différents droits auxquels elles peuvent prétendre et sur les différentes démarches à effectuer.

Ce rendez-vous sera animé par Charles Honnorat, médecin généraliste à la retraite et président du comité d’éthique du Cias à l’Ouest de Rennes.

« C’est à cause de la méconnaissance de ces textes que je viens les présenter partout où c’est possible. Il s’agit d’une lente, mais régulière, période d’évolution de nos droits et de nos mœurs qui se déroule ».

Peut-on avoir plusieurs personnes de confiance ? À quel moment doit-on se poser la question de telles démarches ? Faut-il être âgé ou malade pour le faire ? Peut-on modifier ses souhaits ?

Autant de questions auxquelles pourra répondre le docteur Charles Honnorat.

Jeudi 24 octobre, de 15 h à 17 h, la Longère du Cias à l’Ouest de Rennes, Place Toulouse Lautrec à Mordelles. La rencontre est gratuite et ouverte à tous, Renseignements et informations au 02 90 02 36 36.


Les douleurs en question à la Longère, le 10 octobre

Jeudi 10 octobre, la Longère du Cias à l’ouest de Rennes organise une rencontre sur le thème : Les arthroses, les douleurs ne sont-elles pas dues à notre ventre et notre assiette ?

L’alimentation pourrait avoir un impact direct sur le mal de dos. Une bonne nouvelle pour tous ceux et celles qui souffrent de douleurs chroniques, c’est du moins une thèse défendue par de plus en plus de professionnels de la santé.

L’acidité du corps pourrait avoir des incidences sur les douleurs de nature arthrosique et rhumatismale. Les sucres, céréales raffinées, pains, viande et tout ce qui génère des toxines contribuerait à générer l’acidifiant, et à installer l’inflammation, il faudrait donc désenflammer l’organisme.

Anne-Françoise Quéguiner, docteure en pharmacie, diplômée en nutrition et micronutrition, animera la rencontre.


À la Longère, René Hattais expose ses portraits

expo_Hattais.jpg

L’artiste peint depuis son plus jeune âge. À 70 ans, il conserve l’amour de son art et ne se lasse pas de figer portraits et paysages sur ses toiles. Rencontre.

Depuis le 27 août, et jusqu’au 17 octobre, le public de la Longère du Cias (Centre intercommunal d’action sociale), à l’Ouest de Rennes, peut découvrir les peintures de René Hattais.

« Quand j’étais jeune, à 6 ou 7 ans, j’avais une attirance pour les étuis de crayons de couleurs arc-en-ciel. C’était pour moi des objets précieux. Les posséder, c’était un luxe, une fierté, un petit trésor de beauté. »

À l’époque, il ébauchait tout ce qui se présentait. Mais déjà, il était passionné par les portraits. En vacances chez ses grands-parents, fermiers, dans les environs de Redon, alors que les veillées à la bougie et au feu de bois étaient monnaie courante, ses aïeuls se soumettaient volontiers à ses exigences artistiques. « Je leur infligeais de longs moments de poses, ma grand-mère tricotant une chaussette avec ses cinq aiguilles, et mon grand-père fumant sa pipe en me racontant ses souvenirs de la guerre 1914-1918 dans les Balkans. »

Plusieurs milliers de toiles

Autodidacte, René Hattais n’a cessé de peindre depuis. « J’ai réalisé plusieurs milliers de toiles. À ma plus grande surprise, j’ai reçu quelques récompenses. À deux reprises, il me fut décerné le Prix du public, à Saint-Macaire-en-Mauges, dans le Maine-et-Loire, et le Prix de la meilleure technique, à Thorigné-Fouillard. »

Il a effectué sa carrière professionnelle comme coloriste à l’imprimerie Oberthur.

À 70 ans, il garde toujours cette même passion pour la peinture et les couleurs. « Depuis longtemps, j’ai changé de procédé. J’utilise de la peinture à l’huile. Et si on m’appelle aujourd’hui le peintre, ce n’est pas pour me déplaire. J’ai l’impression que le grand cercle de ma vie se referme peu à peu. Je retrouve parfois dans mes modèles mes souvenirs d’antan, par exemple avec la mamie qui tricote. »

Portrait d’une jeune femme, d’un enfant, quelques paysages ou marines qui respirent le calme, la douceur, la sincérité d’un instant immortalisé, ses œuvres sont variées. À Chasné-sur-Illet, où il demeure, René Hattais savoure les longs moments passés devant son chevalet, « même si, parfois, on me dit que c’est trop réaliste et que mes peintures manquent de créativité, je suis heureux de les présenter aujourd’hui à la Longère » .

Jusqu’au 17 octobre, exposition des œuvres de René Hattais, à la Longère du Cias à l’Ouest de Rennes, à Mordelles.

logoOF.jpgMercredi 23 octobre

Les directives anticipées, et si on en parlait ?

Le docteur Charles Honnorat viendra éclairer le public sur les directives anticipées et la désignation d’une personne de confiance le jeudi 24 octobre à 15 h à la Longère du Cias.

Honnorat.jpg

Le rendez-vous

Jeudi 24 octobre, à 15 h, la Longère du Cias à l’Ouest de Rennes invite le public à venir à une nouvelle causerie autour pour aborder un sujet important et parfois délicat à aborder « les directives anticipées et personne de confiance » en cas d

’incapacité d’un patient à donner son avis.

La loi sur les Droits des malades de 2002 comportait un élément très important : « Tout citoyen a le droit d’avoir une personne de confiance qui puisse se substituer au malade lorsqu’il est devenu incapable d’exprimer son acceptation ou son refus de soins ».

Plusieurs lois de santé se sont succédé et en 2016, la loi reconnaissait que tout citoyen avait le droit d’exprimer des volontés concernant sa fin de vie lorsqu’il n’aurait plus la capacité de donner son avis.

Ce sont les directives anticipées qui s’imposent au médecin qui prend en charge ce patient.

Droits et démarches

Ainsi, en près de quinze ans, c’est un changement essentiel qui est intervenu et dans la mesure où il reste méconnu, il est important de faire connaître ces nouvelles dispositions. Cette rencontre a pour objectif d’informer les personnes sur les différents droits auxquels elles peuvent prétendre et sur les différentes démarches à effectuer.

Ce rendez-vous sera animé par Charles Honnorat, médecin généraliste à la retraite et président du comité d’éthique du Cias à l’Ouest de Rennes.

« C’est à cause de la méconnaissance de ces textes que je viens les présenter partout où c’est possible. Il s’agit d’une lente, mais régulière, période d’évolution de nos droits et de nos mœurs qui se déroule ».

Peut-on avoir plusieurs personnes de confiance ? À quel moment doit-on se poser la question de telles démarches ? Faut-il être âgé ou malade pour le faire ? Peut-on modifier ses souhaits ?

Autant de questions auxquelles pourra répondre le docteur Charles Honnorat.

Jeudi 24 octobre, de 15 h à 17 h, la Longère du Cias à l’Ouest de Rennes, Place Toulouse Lautrec à Mordelles. La rencontre est gratuite et ouverte à tous, Renseignements et informations au 02 90 02 36 36.


Les douleurs en question à la Longère, le 10 octobre

Jeudi 10 octobre, la Longère du Cias à l’ouest de Rennes organise une rencontre sur le thème : Les arthroses, les douleurs ne sont-elles pas dues à notre ventre et notre assiette ?

L’alimentation pourrait avoir un impact direct sur le mal de dos. Une bonne nouvelle pour tous ceux et celles qui souffrent de douleurs chroniques, c’est du moins une thèse défendue par de plus en plus de professionnels de la santé.

L’acidité du corps pourrait avoir des incidences sur les douleurs de nature arthrosique et rhumatismale. Les sucres, céréales raffinées, pains, viande et tout ce qui génère des toxines contribuerait à générer l’acidifiant, et à installer l’inflammation, il faudrait donc désenflammer l’organisme.

Anne-Françoise Quéguiner, docteure en pharmacie, diplômée en nutrition et micronutrition, animera la rencontre.


À la Longère, René Hattais expose ses portraits

expo_Hattais.jpg

L’artiste peint depuis son plus jeune âge. À 70 ans, il conserve l’amour de son art et ne se lasse pas de figer portraits et paysages sur ses toiles. Rencontre.

Depuis le 27 août, et jusqu’au 17 octobre, le public de la Longère du Cias (Centre intercommunal d’action sociale), à l’Ouest de Rennes, peut découvrir les peintures de René Hattais.

« Quand j’étais jeune, à 6 ou 7 ans, j’avais une attirance pour les étuis de crayons de couleurs arc-en-ciel. C’était pour moi des objets précieux. Les posséder, c’était un luxe, une fierté, un petit trésor de beauté. »

À l’époque, il ébauchait tout ce qui se présentait. Mais déjà, il était passionné par les portraits. En vacances chez ses grands-parents, fermiers, dans les environs de Redon, alors que les veillées à la bougie et au feu de bois étaient monnaie courante, ses aïeuls se soumettaient volontiers à ses exigences artistiques. « Je leur infligeais de longs moments de poses, ma grand-mère tricotant une chaussette avec ses cinq aiguilles, et mon grand-père fumant sa pipe en me racontant ses souvenirs de la guerre 1914-1918 dans les Balkans. »

Plusieurs milliers de toiles

Autodidacte, René Hattais n’a cessé de peindre depuis. « J’ai réalisé plusieurs milliers de toiles. À ma plus grande surprise, j’ai reçu quelques récompenses. À deux reprises, il me fut décerné le Prix du public, à Saint-Macaire-en-Mauges, dans le Maine-et-Loire, et le Prix de la meilleure technique, à Thorigné-Fouillard. »

Il a effectué sa carrière professionnelle comme coloriste à l’imprimerie Oberthur.

À 70 ans, il garde toujours cette même passion pour la peinture et les couleurs. « Depuis longtemps, j’ai changé de procédé. J’utilise de la peinture à l’huile. Et si on m’appelle aujourd’hui le peintre, ce n’est pas pour me déplaire. J’ai l’impression que le grand cercle de ma vie se referme peu à peu. Je retrouve parfois dans mes modèles mes souvenirs d’antan, par exemple avec la mamie qui tricote. »

Portrait d’une jeune femme, d’un enfant, quelques paysages ou marines qui respirent le calme, la douceur, la sincérité d’un instant immortalisé, ses œuvres sont variées. À Chasné-sur-Illet, où il demeure, René Hattais savoure les longs moments passés devant son chevalet, « même si, parfois, on me dit que c’est trop réaliste et que mes peintures manquent de créativité, je suis heureux de les présenter aujourd’hui à la Longère » .

Jusqu’au 17 octobre, exposition des œuvres de René Hattais, à la Longère du Cias à l’Ouest de Rennes, à Mordelles.

Fermer Fermer

Publié le 19/10/2019 08:53   | Tous les billets | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut

Rubriques

Derniers billets

31/10/2019 15:07
Novembre 2019 ...
19/10/2019 08:53
Octobre : La Longère ...
19/10/2019 08:47
Juillet _ La Longère ...
13/05/2019 09:13
Mai 2019 ...
13/05/2019 09:09
27 avril 2019 ...
03/03/2019 12:23
2 mars 2019 ...
03/03/2019 12:17
20 février 2019 ...
03/03/2019 12:14
28 janvier 2019 ...

Calendrier du blog

Vous êtes ici :   Accueil » Actualité » Articles Ouest-France